ICARE N°248, LA DIVISION AERIENNE, DU GENERAL, DUVAL, (mai - novembre 1918)

ICARE N°248, LA DIVISION AERIENNE, DU GENERAL, DUVAL, (mai - novembre 1918)

20.00 €

incl. VAT, plus delivery
In stock

Description

ICARE N°248, LA DIVISION AERIENNE DU GENERAL DUVAL (mai - novembre 1918)

Icare vous présente dans son numéro de mars une étude sur la Division Aérienne créée dans les sept derniers mois de la Grande Guerre.
Au vu de la situation sur le front, cette structure militaire a été mise au point dans le but d'acquérir la supériorité dans les airs en un point donné du front en y regroupant tous les moyens disponibles, et de conserver cette supériorité le temps nécessaire.
 
Elle s'appuyait sur une force combinée, alliant les Spad XIII pour la chasse, les Breguet XIV pour le bombardement de jour, les Caudron R XI pour la protection rapprochée de ces derniers et enfin les Voisin X pour le bombardement de nuit, le tout sous commandement unifié.
 
Cette organisation a montré toute son efficacité lors de la seconde bataille de la Marne, et sa structure éprouvée a servi de modèle à l'arme aérienne durant les décennies suivantes.
 
Ce sujet, jamais traité auparavant en tant que tel, met en lumière au travers des JMO (Journaux des Marches et Opérations), l'âpreté des actions des unités engagées.
 
En cette année du centenaire de la création de la KLM, nous avons en outre le plaisir de vous présenter dans ce numéro une rétrospective de certaines créations du célèbre tapissier Jean Lurçat.
Ayant des relations privilégiées avec cette compagnie aérienne, cet artiste a réalisé à son intention des œuvres merveilleuses sur le thème de l’aéronautique que le public français pouvait à l’époque admirer dans Paris.
 
M. Pourchet (du Musée Air France) vous relate également l’inauguration en décembre dernier du site de mémoire aéronautique de Toulouse-Montaudran et la création du musée « L’Envol des Pionniers ». Ce site, qui a vu naître les “Lignes Aériennes Latécoère” en 1918 devenues
“l’Aéropostale“ en 1927, méritait de survivre au milieu de cette métropole. Il est aujourd’hui l’un des joyaux de l’industrie aéronautique et spatiale française, à la superficie de plus en plus importante au fil des ans.
 

Additional product information

Summary
ICARE N°248 =========== LA DIVISION AERIENNE DU GENERAL DUVAL ===================================== (mai - novembre 1918) ===================== 6 ACTUALITÉS 6 Le site aéronautique de Montaudran et la création du musée « L’Envol des Pionniers » 14 A l'occasion des 100 ans de la KLM : Jean Lurçat et « La Conquête de l'air » 20 DOSSIER : La division aérienne du général Duval (mai-novEMBRE 1918) Par Claude THOLLON-POMMEROL 20 Création de la Division Aérienne 23 La Bataille de l'Empereur 30 Chasse et bombardement : une coordination pas toujours efficace 38 Face à l'offensive allemande « Blücher-Yorck » 45 L'aviation française gagne la bataille aérienne 65 70 bombardiers et 280 chasseurs appuient l'attaque française 85 L'action de la DAé doit précéder l'attaque 96 Le 150e bombardement du sous-lieutenant Gignioux 112 Reprise de l'offensive française entre l'Oise et l'Aisne 120 Le 100e bombardement de l'adjudant Paris et du maréchal des logis de Morais 137 La DAé est mise au service de la 1ère Armée américaine 174 Présence sur deux fronts : front de la 1ère Armée américaine à l'est, front Vouziers - Grandpré au nord 186 Analyses d’accidents - Robert Galan 190 Les livres - Robert Galan