• 01.49.89.24.06
  • 01.49.89.24.06
ICARE N°238, LA BATAILLE AERIENNE DE VERDUN 1916

ICARE N°238, LA BATAILLE AERIENNE DE VERDUN 1916

20,00 €

taxes comprises, hors frais de port
Peu de produits en stock

Description

ICARE N°238, LA BATAILLE AERIENNE DE VERDUN 1916 .

ICARE N°238, LA BATAILLE AERIENNE DE VERDUN 1916 .

En cette année du centenaire de la bataille de Verdun, Icare vous propose de porter un éclairage sur celle qui se déroula au-dessus des tranchées et des forts, assommés par l’artillerie ennemie.
En ce début de 1916, l’aviation française ne brillait pas par sa force ; elle était sur ce théâtre d’opérations quatre fois moins nombreuse que celle de l’adversaire

En outre, la chasse allemande était dotée d’une avance technologique certaine, à l’instar du tir synchronisé à travers l’hélice, à comparer à l’arme française tirant par dessus et beaucoup moins performante.

Devant la suprématie aérienne ennemie empêchant l’observation du front, le général Pétain, alors commandant de la place de Verdun, convoqua le commandant De Rose, figure de l’aviation de chasse et lui lance la phrase devenue célèbre : “Rose, je suis aveugle, balayez-moi le ciel”.

Accélérant en particulier l’introduction du chasseur Nieuport XI dit "Bébé", le haut-commandement français va revoir sa doctrine d’emploi, affectant sur les meilleures machines les meilleurs pilotes. Au risque de diminuer l’efficacité des unités auxquelles ceux-ci sont soustraits, il va préférer une meilleure efficacité collective au détriment des actions individuelles.
Le commandement des escadrilles de corps d’armée sera désormais calqué sur celui des secteurs de l’infanterie, augmentant la performance des réglages d’artillerie et des observations photographiques.
En cela, le théâtre d’opérations de Verdun, suivi de celui de la Somme l’été suivant, marquera un tournant dans l’efficacité de l’arme aérienne, arme qui sera en mesure de prendre une importance décisive durant les deux dernières années de la Grande Guerre.

Le numéro 238 de la revue ICARE revient en détail sur un épisode passionnant mais méconnu de la Grande Guerre. Publication prévue courant septembre.

Informations supplémentaires sur le produit

Sommaire
ICARE N°238, LA BATAILLE AERIENNE DE VERDUN 1916 ================================================ Claude Thollon-Pommerol 8 - Janvier : Depuis début janvier 1916 il est certain que les Allemands préparent une offensive majeure sur Verdun 17 - 26 février : L’aviation allemande a la maîtrise du ciel. Pétain appelle de Rose 43 - 18 mars : Les reconnaissances de nuit recherchent et bombardent les bivouacs allemands 57 - 3 avril : Huitième victoire de Navarre 76 - 1er mai : Puissants et continuels efforts allemands sur la rive gauche de la Meuse en mai 101 - 22 mai : Six Drachen abattus pour reconquérir Douaumont 114 - 1er juin : Début des attaques aériennes allemandes sur Bar-le-Duc 129 - 19 juin : Réorganisation des Groupements sous les ordres du général Nivelle 153 - 27 juillet : Une prise de guerre, un Albatros du dernier modèle 184 - 21 septembre : Une instruction vient rappeler les principes de la liaison entre aviation et artillerie 192 - 24 octobre : L’heure H de l’attaque pour la reprise du Fort de Douaumont est fixée à 11h40 206 Analyses d’accidents - Robert Galan 208 Les livres - Robert Galan