• 01.49.89.24.06
  • 01.49.89.24.06
ICARE N°242, MAX HOLSTE, un avionneur méconnu

ICARE N°242, MAX HOLSTE, un avionneur méconnu

20,00 €

taxes comprises hors frais de port
En stock

Description

ICARE n°242 – Max Holste, un avionneur méconnu.

ICARE n°242 – Max Holste, un avionneur méconnu


Ingénieur aéronautique de talent, dont le souvenir tend injustement à s'effacer de la mémoire collective. Travailleur opiniâtre au parcours riche et atypique, Max Holste conçoit ses premiers avions avant le second conflit mondial.
A la Libération, ce passionné se spécialise dans la conception d'appareils à la fois rustiques et performants. Parmi toutes ses créations, figure le MH-1521 « Broussard » qui reste un avion emblématique et constitue son succès commercial le plus marquant. Homme de talent, il est aussi à l'origine des MH-250 « Super Broussard » et MH-260, précurseurs du biturbine Nord 262.
Le succès arrivant, et afin de s'ouvrir le marché international, Max Holste passe pour son usine de Reims (en compagnie de l’as de la chasse Pierre Clostermann) un accord avec la firme Cessna. Sans doute meilleur technicien que gestionnaire, il ne sait malheureusement pas s'imposer et prend alors une autre orientation professionnelle.
 
Après avoir tenté de s'implanter au Maroc en 1961 pour y fabriquer le MH-350, un autre avion de sa création, il part pour le Brésil où il intègre la petite équipe à l'origine du prototype IPD/PAR-6504, le précurseur en 1968 du premier avion commercialement réussi par le tout nouveau constructeur Embraer, en l'occurrence l'EMB-110 « Bandeirante ».
Une autre aventure l’attend en 1973 en Uruguay, pays où il travaille sur un prototype d’appareil d'entraînement militaire, le MH-400, projet qui n'aboutira finalement pas.
 
Devant la relative rareté des sources et archives de première main, en provenance notamment d’Amérique du Sud, l’équipe rédactionnelle d’Icare s’est efforcée de vous présenter la meilleure synthèse de la carrière de cet ingénieur, sans néanmoins prétendre à l’exhaustivité.

Informations supplémentaires sur le produit

Sommaire
ICARE n°242 MAX HOLSTE, un avionneur méconnu 6 Max Holste, une vie de bâtisseur PIERRE GAILLARD 7 Témoignage MICHEL POLACCO 12 DU MH-20 au MH-30 12 Le prototype MH-20 19 Les essais du MH-20 27 Le projet de planeur 20-P1 - Le projet S.25 29 Le projet MH-30 31 Le bombardement de l'usine 32 Du MH-50 au MH-58 32 Le programme MH-50 33 Le MH-52 42 Le MH-52 en série - La fin de la production du MH-52 43 Liste des MH-52 54 Le prototype MH-53 54 Le projet MH-60 56 Le projet MH-100 56 Les prototypes MH-152/153 61 Le MH-1521 « Broussard » 61 Le lancement d’un programme majeur 62 Les prototypes 67 La tournée en Australie du F-BFOB 69 La présérie 74 Les MH-1521C de série 80 Les MH-1521M de série dans l’Armée de l’air 85 Les MH-1521M de série dans l’Armée de terre 87 Ce que pensaient les militaires du « Broussard » 89 Les MH-1521M de série dans l’Aéronautique navale 91 Les MH-1521M de la DCAN 91 Le « Broussard » en version appui-feu 91 Les « Broussard » militaires à l’étranger 95 Les « Broussard » démilitarisés en France 99 Les « Broussard » démilitarisés à l’étranger 101 Les MH-1521C conservés 101 Le MH-1522 102 Le projet de « Turbo Broussard » 102 Le bilan des « Broussard » 103 Le prototype MH-250 « Super Broussard » 113 Le MH-260, « Super Broussard » à turbines 122 Liste des MH-260 128 L’accord Cessna/Max Holste 129 La demi-réussite du Nord 262 131 Les projets MH-300/320/350 « Broussard Major » Projet d'implantation au Maroc 136 Le projet MH-500 « Phénix IV » 136 Création de Reims-Aviation 137 Les débuts de l’industrie aéronautique brésilienne 140 Les prototypes brésiliens IPD/PAR-6504 147 Le succès de l’EMB-110/111 « Bandeirante » 149 Répartition chronologique de la production 149 Les versions militaires 152 Les applications civiles 162 Mission en Uruguay 163 Epilogue 166 Analyses d’accidents - ROBERT GALAN 168 Les livres - ROBERT GALAN